Les Belges francophones pas rassurés par le contenu de leur assiette

10/12/13 à 19:45 - Mise à jour à 19:44

Source: Le Vif

(Belga) Un peu plus de six francophones sur dix (63%) est d'avis "qu'une majorité des produits alimentaires présente un risque important pour leur santé", selon un sondage réalisé sur internet par la Mutualité Socialiste (Solidaris) dont les résultats ont été publiés mardi.

Les Belges francophones pas rassurés par le contenu de leur assiette

Le sondage concernait le rapport à l'alimentation des Belges francophones. Il en résulte plusieurs constats, comme celui que plus de la moitié des sondés trouvent que les étiquettes alimentaires sont "souvent incompréhensibles" et que la publicité est un incitant à une mauvaise alimentation. Moins d'un francophone sur dix pense que les pouvoirs publics prennent toutes les mesures pour garantir la sécurité alimentaire. Au sujet de l'alimentation biologique, seul un quart des consommateurs pense qu'elle est "une garantie pour la santé et l'environnement". La majorité des sondés dénoncent aussi l'opacité de la chaîne alimentaire et sont méfiants face à ce phénomène, notamment concernant la présence cachée d'OGM. Selon le sondage, 67% des personnes ne "savent plus vraiment de quoi se composent les produits alimentaires qu'elles achètent". Si la majorité des consommateurs estiment "qu'ils sont les seuls acteurs à pouvoir agir concrètement", ce sentiment semble varier en fonction "du niveau social des individus". Ainsi plus ceux-ci sont "armés financièrement et intellectuellement", plus ils ont le sentiment de pouvoir agir, souligne la mutualité. Les messages de santé publique sont également perçus "comme contradictoires au sein des milieux populaires". Selon Solidaris, il est dès lors essentiel de créer "une véritable politique de l'alimentation intégrée et transversale", tant au niveau belge qu'européen. Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.200 personnes. (Belga)

Nos partenaires