Les associations de la Jeunesse mobilisent contre les sanctions administratives communales

15/04/13 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil de la Jeunesse et le Vlaams Jeugdraad ont lancé lundi, avec de nombreuses associations du secteur de la jeunesse, une campagne contre les sanctions administratives communales (SAC) qui pourront être délivrées à l'encontre de jeunes dès l'âge de 14 ans.

Les associations de la Jeunesse mobilisent contre les sanctions administratives communales

La campagne, intitulée "Non aux SAC / Tegen GAS", a été lancée sur les réseaux sociaux, ont indiqué les associations dans un communiqué. Des actions de sensibilisation sont prévues cette semaine. Le projet de loi, qui prévoit notamment la possibilité d'imposer des amendes administratives aux jeunes dès l'âge de 14 ans pour des troubles et nuisances liés à des comportements individuels sur l'espace public, doit passer mercredi en commission des Affaires Intérieures de la Chambre. A l'initiative du Conseil de la Jeunesse et de son homologue néerlandophone le Vlaamse Jeugdraad, 32 associations "représentant la quasi entièreté du secteur jeunesse" se sont associées pour marquer leur opposition au projet. Elles déplorent notamment ce qu'elles considèrent comme un "passage en force". "En agissant sans étude préalable et sans concertation avec le secteur jeunesse, le gouvernement ne fait que mettre à la disposition des communes un instrument de répression des mineurs, destiné visiblement à augmenter artificiellement le sentiment de sécurité d'une partie de la population. Mais sans mesure réellement éducative, cette loi ne permettra pas de résoudre les problèmes d'incivilités". Des actions de sensibilisation sont prévues cette semaine, notamment le 17 avril au matin devant le parlement lors du débat à la Chambre. D'autres actions seront encore menées jusqu'au vote de la loi, mais elles doivent encore être fixées, a indiqué Joachim Wacquez, chargé de communication du Conseil de la Jeunesse. (Belga)

Nos partenaires