Les Affaires étrangères ne déconseillent pas davantage les voyages au Kenya

16/06/14 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

(Belga) Le SPF Affaires étrangères n'a pas modifié la teneur de ses recommandations aux Belges qui partent au Kenya après l'attaque de la ville côtière de Mpeketoni, lors de laquelle près de 50 personnes ont trouvé la mort dimanche soir. L'avis actuel est déjà restrictif et les voyages dans plusieurs régions sont déconseillés, souligne lundi le service public. Le pays africain n'est pas particulièrement populaire auprès des touristes belges.

Dimanche soir et durant la nuit, une cinquantaine d'assaillants islamistes ont tué 48 personnes, un bilan qui risque encore de s'alourdir. Les hommes, soupçonnés d'appartenir aux shebab somaliens, ont tiré pendant plusieurs heures dans la ville de Mpeketoni et incendié des bâtiments. Ces derniers mois, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats. Ceux-ci frappent principalement des civils locaux, mais les shebab ne ménagent pas les touristes étrangers. Le mois dernier, les tour-opérateurs britanniques avaient dû évacuer leurs clients. Le Royaume-Uni a récemment restreint ses conseils de voyage au Kenya, pays particulièrement populaire auprès des Britanniques pour ses safaris. Cette destination ne suscite pas le même engouement parmi les Belges. D'après son porte-parole, Thomas Cook y compte actuellement "moins de 100 clients", tous installés dans des lieux sécurisés. Jetair proposera d'ici à la fin du mois des vols vers le Kenya. "Nous respectons strictement les conseils de voyage des Affaires étrangères", assurant les deux compagnies. (Belga)

Nos partenaires