Le sp.a quitte le PS à Molenbeek

13/03/13 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Le Vif

(Belga) Les élus sp.a du conseil communal de Molenbeek-Saint-Jean ont décidé de mettre fin au groupe commun qu'ils formaient avec leurs collègues francophones du PS, a annoncé mercredi FM Brussel. Les socialistes flamands ne divergent pas du PS local sur le fond mais disent ne plus se retrouver dans la façon dont celui-ci mène l'opposition dans cette commune bruxelloise.

Le sp.a quitte le PS à Molenbeek

"Nous n'avons plus envie de cette rancune et de ces disputes permanentes avec la majorité", a expliqué le conseiller communal et député régional, Jef Van Damme. "Le sp.a veut toujours être critique mais souhaite mener une opposition constructive. La façon dont le PS communique n'est pas le style que nous avons choisi". M. Van Damme s'est refusé à faire un lien entre cette décision et les vives critiques que s'est attiré récemment le PS de Molenbeek en raison de déclarations de certains de ses membres ou d'initiatives malheureuses qu'il a prises. Le 14 février, l'expert en questions de renseignement, Claude Moniquet, a porté plainte contre Jamal Ikazban, chef de file du PS dans la commune, après que celui-ci l'eut traité d'"ordure sioniste" sur Twitter. Et la semaine passée, une affiche annonçant un débat sur le sionisme organisé à Molenbeek par l'asbl socialiste "Présence et Action Culturelle" a à nouveau échauffé les esprits. Elle représentait un Juif dominant le monde, à la manière des caricatures antisémites des années 1930. "Ce n'est pas la raison qui nous a poussés. C'est une décision constructive. Nous voulons nous affirmer de façon plus visible et c'est de cette façon que nous pensons pouvoir le faire mais le PS reste notre premier partenaire sur le plan politique", a souligné M. Van Damme. Le PS et le sp.a avaient connu par ailleurs un différend sur l'attribution du 5e siège au conseil de l'aide sociale, qui est finalement revenu à Tania Dekens (sp.a). (NBA)

Nos partenaires