Le Roi consulte les Régions "si nécessaire", ou quand Pieter De Crem recadre Kris Peeters

07/07/13 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Le Vif

(Belga) "Je crois que le Roi et son entourage savent combien les Régions importent et je pense qu'elles seront consultées si nécessaire", a affirmé dimanche le vice-Premier ministre CD&V Pieter De Crem, recadrant une prise de position plus forte de son collègue de parti, le ministre-président flamand Kris Peeters.

Le Roi consulte les Régions "si nécessaire", ou quand Pieter De Crem recadre Kris Peeters

Ce dernier avait demandé samedi que le Palais institutionnalise des audiences royales régulières avec les ministres-présidents des entités fédérées, à l'instar de ce qui existe - le lundi en général - pour le Premier ministre. "Je crois que la fonction royale évolue et que le nouveau roi accordera beaucoup d'attention à la manière dont fonctionne la politique. Nous avons de bons mécanismes, et puis les téléphones et GSM existent aussi pour s'informer mutuellement", a commenté M. De Crem sur la chaîne privée flamande VTM. Il voit une contradiction à plaider pour une monarchie plus protocolaire et considérer d'un bon oeil le rôle du Roi en tant que médiateur politique. Interrogé sur l'aspect militaire des festivités du 21 juillet, le ministre de la Défense a confirmé que vingt et un coups de canons seraient tirés pour annoncer symboliquement à la population la montée sur le trône du nouveau Roi. Le prince Philippe avait déjà été promu en 2010 au grade de lieutenant général et de vice-amiral. Son accession au trône le fera devenir général "quatre étoiles" et commandant en chef de l'armée. Ces grades "restent de notre époque", selon M. De Crem, qui souligne leur importance lors de réunions internationales auxquelles le Roi assiste en tant que chef de l'État. "C'est le plus haut niveau, celui des généraux quatre étoiles". (Belga)

Nos partenaires