Le procès de Bois Sauvage remis à septembre 2014

17/10/12 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Le Vif

(Belga) Le procès du holding Bois Sauvage a été inscrit au rôle de la 49e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles pour septembre 2014. Trois sociétés, dont Bois Sauvage, et cinq personnes physiques sont prévenues de délit d'initié. La société avait vendu 3,6 millions de titres Fortis juste avant que la décision de démantèlement du groupe financier soit rendue publique, en 2008.

Le procès de Bois Sauvage remis à septembre 2014

Le tribunal a fixé la date relais pour le procès au 4 septembre 2013, au cas où l'affaire pourrait être plaidée plus tôt. Mais en tout état de cause, le procès ne débutera qu'en septembre 2014. Il se déroulera en neuf audiences prévues entre mi-septembre et mi-octobre 2014. Bois Sauvage, qui possédait des participations dans la société Fortis, avait procédé à une vente massive de ses actions le jour même de l'annonce du démantèlement de Fortis, le 3 octobre 2008, soit juste avant que le cours de Fortis ne chute fortement. Le holding avait tout d'abord vendu un million de titres Fortis dans la matinée du vendredi 3 octobre 2008, alors que la conférence du conseil d'administration de Fortis, décidant le démantèlement, n'était pas terminée. Bois Sauvage avait ensuite encore vendu un million de titres puis 1,6 million de titres au cours de cette seule journée. Trois dirigeants de Bois Sauvage, Vincent Doumier, Yves Liénart et Luc Willame, qui avaient également vendu, au même moment, certaines de leurs actions Fortis personnelles, figurent parmi les prévenus. (MUA)

Nos partenaires