Le premier test d'orientation aux études de médecine affiche un taux de réussite de 26%

11/07/13 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Le Vif

(Belga) Le premier des deux tests d'orientation indicatifs préalables aux études de médecine organisé le 3 juillet dernier en Fédération Wallonie-Bruxelles a enregistré un taux de réussite de 26%, a annoncé jeudi le conseil interuniversitaire de la Communauté française (CIUF) qui organisait l'épreuve.

Issus de la réforme des études de médecine adoptée l'an dernier, ces tests préalables d'orientation sont obligatoires pour tous les étudiants désireux de s'inscrire en première année du bachelier de médecine, mais uniquement indicatifs. Ils visent à réorienter éventuellement les étudiants vers des activités complémentaires ou les encourager à suivre un programme de remédiation, et réduire ainsi le fort taux d'échec en première année de médecine. Pas moins de 1.067 personnes s'étaient inscrites pour cette première épreuve organisée dans les cinq universités du pays, dont 92% l'ont effectivement présentée. Celle-ci comprenait deux parties sous forme de questionnaire à choix multiples (QCM) en physique, français, chimie, mathématiques, anglais et biologie. Vingt-six pc des candidats ont obtenu une note globale supérieure à 10 (sur 20 points), un résultat "cohérent avec le taux de réussite des examens de fin du premier quadrimestre des étudiants de première année de bachelier en médecine qui portent, eux aussi, essentiellement sur la maîtrise des sciences", selon le CIUF. Les résultats par matière montrent toutefois que le français (14,6), les mathématiques (8,9), la chimie (8,5) et l'anglais (10) sont davantage maitrisés que la physique (3,9) et la biologie (7,3). La moyenne générale est de 8,2. Un second test d'orientation similaire est prévu le 2 septembre prochain, avant la rentrée académique. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 23 août à minuit. Infos: http://test-medecine.ciuf.be. (Belga)

Nos partenaires