Le parquet met fin aux activités des parkings sauvages proches de l'aéroport Gosselies

26/07/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet de Charleroi a mené vendredi une descente sur les parkings aéroportuaires de la société Easycar, à Gosselies et Jumet. L'entreprise fonctionnait sans aucun permis alors qu'elle accueillait plus de 700 voitures. Elle a été priée de cesser ses activités.

La société Easycar exploitait trois parkings destinés aux usagers de l'aéroport de Gosselies (BSCA), et ce, sans détenir les permis d'exploitation adéquats. Ces aires de stationnement payantes, situées avenue Mermoz, rue des Emailleries et derrière le complexe City Nord, entraînaient une concurrence déloyale pour l'aéroport qui enregistrait des pertes de 100.000 euros par mois en ce qui concerne ses parkings. Le gérant d'Easycar affirme être de bonne foi et avoir introduit les demandes d'autorisation. Mais la Ville de Charleroi a sollicité des compléments, ce qui laisse la société en infraction. Le parquet n'a pas mis les parkings sous scellés, afin que les propriétaires des véhicules puissent récupérer leurs biens. Il a toutefois été demandé à Easycar de stopper ses activités en attente de régularisation. Les responsables des compagnies aériennes Ryanair et Wizzair, qui renseignent Easycar sur leurs sites internet, seront entendus la semaine prochaine afin de savoir s'ils étaient au courant de cette absence d'autorisation. Le premier substitut Daniel Marlière ajoute que des poursuites seront engagées et que celles-ci peuvent entraîner des peines allant jusqu'à 3 ans de prison et 1 million d'euros d'amende. (Belga)

Nos partenaires