Le pape François avoue à cinq jeunes catholiques belges "encore se tromper"

04/04/14 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Le Vif

(Belga) "Je me suis trompé et je me trompe encore", affirme le pape François dans une interview insolite accordée à cinq jeunes catholiques belges et reprise vendredi par divers médias italiens et l'agence spécialisée sur le Vatican I.Media.

Le pape François avoue à cinq jeunes catholiques belges "encore se tromper"

Dans cet échange dans sa bibliothèque privée, retransmis notamment sur le site deredactie.be, le pape argentin assure avoir appris à "écouter ce que pensent les autres" bien qu'il soit "têtu". "On dit que l'homme est l'unique animal qui tombe deux fois au même endroit. Les erreurs ont été de grands maîtres pour (l'apprentissage) de ma vie. Je ne dirais pas que j'ai appris de toutes mes erreurs. De certaines non, car je suis têtu", confie-t-il. Ces cinq jeunes catholiques flamands ont été reçus le 31 mars, grâce à l'intervention de leur évêque, Mgr Lucas Van Looy. Les demandes ont été faites en anglais et le pape a répondu en italien. Interrogé sur ces "erreurs", l'ancien archevêque de Buenos Aires rappelle qu'il a été nommé supérieur très jeune et reconnaît avoir "fait beaucoup d'erreurs avec l'autoritarisme". Le pape argentin revient aussi sur sa critique des inégalités sociales: "j'ai entendu une personne dire: quand il parle des pauvres, ce pape est communiste! Mais non! C'est une bannière de l'Evangile: la pauvreté sans idéologie, les pauvres sont au centre de l'Evangile". A-t-il parfois peur? François répond: "De moi-même! " "Il y a une mauvaise peur et une bonne peur. Cette dernière est la prudence. La mauvaise t'annihile et nous devons l'expulser de nous". (Belga)

Nos partenaires