Le numéro un du PC vietnamien reçu par le pape

22/01/13 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

(Belga) Benoît XVI a reçu mardi en audience privée le secrétaire général du Parti communiste vietnamien (PCV), Nguyen Phu Trong, dans un geste marquant l'importance de l'amélioration des relations entre l'Eglise catholique et le régime de Hanoï.

Il est très rare que le pape reçoive en audience privée des hommes politiques qui ne soient ni chefs d'Etat, ni chefs de gouvernement. Cette audience a en outre eu lieu un mardi, jour où le pape ne reçoit d'ordinaire aucune visite. La délégation vietnamienne, forte de dix membres du PCV, dont le vice-premier ministre Nguyen Xuan Phuc, est entrée par la place Saint-Pierre et l'Arc des cloches, un privilège réservé aux chefs d'Etat et de gouvernement. Elle devait aussi être reçue par le cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone. La visite de Nguyen Phu Trong -qui dirige le PCV depuis janvier 2011- intervient dans le cadre d'une tournée en Europe. En novembre dernier, une délégation interministérielle vietnamienne en charge des affaires religieuses était venue en visite au Vatican. Les rapports diplomatiques entre le Saint-Siège et le Vietnam se sont nettement développés. Ainsi, en janvier 2011, un représentant non-résident du Vatican auprès du gouvernement de Hanoï avait été nommé. L'Eglise catholique vietnamienne, qui compte quelque 8 millions de fidèles, est active et fervente. Mais le régime continue de contrôler l'ordination des évêques et de limiter le nombre de prêtres. Des militants catholiques militent sur le terrain des droits de l'homme. Début janvier treize militants vietnamiens, catholiques, blogueurs et étudiants, accusés de tentative de renversement du régime communiste, avaient été condamnés à des peines de prison. Après la Chine, le Vietnam est pour le Saint-Siège une priorité de la Nouvelle évangélisation en Asie. (VIM)

Nos partenaires