Le ministre Henry dénonce "l'obscurantisme" de la SNCB concernant son nouveau plan de transport

19/02/14 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry a dénoncé mercredi "l'obscurantisme" de la SNCB dont le nouveau plan de transport, en partie divulgué la veille dans la presse, n'est pas concerté avec les Régions, pourtant complémentaires du fédéral dans l'offre de transport public, via les TEC.

Le ministre Henry dénonce "l'obscurantisme" de la SNCB concernant son nouveau plan de transport

A force de demandes répétées, une réunion a été fixée à ce jeudi, mais les Régions sont toujours dans l'incapacité d'analyser ce plan qu'elles n'ont pas reçu, a commenté M. Henry (Ecolo), au cours d'un mini-débat d'actualité au parlement wallon. Le ministre s'est dit inquiet des informations lues dans la presse et débattues mardi à la Chambre. La hausse moyenne des temps de trajet devrait être de 3,3%, selon la SNCB, tandis que des trains IR seront transformés en IC, ce qui fait craindre à d'aucuns la perte de plusieurs liaisons. La SNCB, de son côté, a assuré qu'il n'était pas question de supprimer les trains IR mais seulement de modifier leur nom. Toutefois, le renfort de certaines lignes ne pourra se faire, au vu des moyens actuels, qu'en en affaiblissant d'autres, a estimé Philippe Henry. "Il y aura des déceptions", croit-il savoir. Il craint également une dégradation des temps de parcours de la Wallonie vers Bruxelles, par rapport à ce qui est maintenu en Flandre. Le ministre régional souligne l'importance de connaître l'offre de la SNCB pour dimensionner celle du réseau des TEC de la manière la plus complémentaire possible. Les députés Edmund Stoffels (PS), Christine Defraigne (MR) et Dimitri Fourny (cdH) ont tous trois réclamé du ministre une action plus forte. "Nous avons investi au maximum les compétences ferroviaires" accordées aux Régions, a répondu M. Henry. (Belga)

Nos partenaires