Le gouvernement veut un régime fiscal plus favorable pour les diamantaires

03/04/14 à 07:48 - Mise à jour à 07:48

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Finances Koen Geens (CD&V) travaille à un plan visant à ne plus soumettre les diamantaires anversois à un impôt des sociétés basé sur leurs bénéfices mais bien à une "taxe sur le carat" basée sur un pourcentage du chiffre d'affaires, écrit jeudi De Tijd.

Le gouvernement veut un régime fiscal plus favorable pour les diamantaires

La question est de savoir si la Commission européenne, qui doit encore prendre connaissance du projet du ministre des Finances, ne qualifiera pas d'aide d'Etat cette mesure favorable au secteur. "Nous devons demander à la Commission européenne si une politique dérogatoire ne peut pas être accordée à ce secteur particulier", déclare Koen Geens. On ne sait pas encore précisément quand cette note sera transmise à la Commission européenne. (Belga)

Nos partenaires