Le 705e Meyboom entame sa tournée dans les rues de Bruxelles

09/08/13 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

(Belga) Le 705e Meyboom a été coupé vendredi matin au Bois de la Cambre en vue d'être planté à l'angle de la rue des Sables et de la rue du Marais, à Bruxelles, avant 17h00, comme le veut cette tradition du folklore bruxellois, classée patrimoine mondial immatériel de l'Humanité par l'Unesco.

Le 705e Meyboom entame sa tournée dans les rues de Bruxelles

L'arbre a été choisi jeudi par l'asbl des Compagnons de Saint-Laurent sur désignation du Service des plantations de la Ville de Bruxelles. "C'est le plus beau qu'on ait trouvé. Il a une belle couronne au dessus même si, c'est vrai, il est un peu fin. C'est un hêtre qui doit peser minimum 600 kilos et mesurer entre douze et treize mètres de long, c'est la tradition", précise Jean Vanderhaegen, président de l'association. L'arbre doit également être "feuillu". "C'est très important parce que nous devons distribuer des petites branches sur le parcours pour apporter du bonheur aux gens pour toute l'année", souligne André Van Denheuvel, porte-parole des "buumdroegers" (porteurs de l'arbre). Le cortège de l'arbre de mai (aussi appelé arbre de joie), composé de ses traditionnels "buumdroegers", "poepedroegers" (porteurs des sept géants) et "gardevils" (protecteurs du cortège), passera par les communes de Schaerbeek et Saint-Josse avant de se diriger vers la Grand-Place, faisant inévitablement quelques haltes dans des "petits caberdouches". Le Meyboom prend ses racines en 1213, année qui consacre la victoire de Bruxelles sur Louvain et durant laquelle les compagnons de Saint-Laurent obtiennent du duc Jean de Brabant le statut corporatif, et avec lui le privilège de planter un arbre de joie. (Belga)

Nos partenaires