La société responsable de l'incident square Marie-Louise appelle au calme

21/06/13 à 20:46 - Mise à jour à 20:46

Source: Le Vif

(Belga) La direction de Lixon, promoteur-constructeur d'un ensemble immobilier composé d'une polyclinique, d'appartements de prestige et de parkings en sous-sol, square Marie-Louise à Bruxelles, a tenu à rappeler vendredi que leur entreprise était assurée pour couvrir les dégâts éventuels occasionnés sur leurs chantiers.

La pose d'un type particulier de blindage a provoqué jeudi dernier certaines vibrations dans le sol, entraînant l'aggravation des fissures existantes de l'habitation située au 62, square Marie-Louise. La famille évacuée, qui dort depuis mardi devant sa maison, réclame une compensation financière équitable. "Les travaux sont suspendus le temps que les experts planchent sur la façon de remettre la situation en l'état et de continuer les travaux de manière sécurisée", avance Yves Marion, directeur commercial de Lixon. "Nous avons les assurances nécessaires pour couvrir les dégâts et les frais de relogement occasionnés." Il déplore cet accident mais appelle à une gestion plus sereine du dossier afin de laisser le temps aux experts de finaliser les procédures. L'échevin bruxellois de l'Urbanisme Geoffroy Coomans de Brachène (MR) précise qu'il s'agit d'un problème entre particuliers: "Le bourgmestre a émis aujourd'hui un nouvel arrêté d'inhabitabilité pour l'immeuble situé au 62 du square Marie-Louise, dans lequel il précise que les travaux du chantier en cours sont suspendus jusqu'à ce que la stabilisation de l'immeuble soit assurée." (Belga)

Nos partenaires