La Russie condamnée par la CEDH pour l'arrestation de Kasparov en 2007

03/10/13 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités russes ont violé la liberté de réunion et d'association en arrêtant l'opposant Garry Kasparov, en 2007 lors d'une manifestation à Moscou, a tranché jeudi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

La Russie condamnée par la CEDH pour l'arrestation de Kasparov en 2007

L'interpellation de l'ancien champion d'échecs, devenu un opposant notoire au Kremlin, et de huit autres opposants russes "n'était pas une mesure proportionnée au maintien de l'ordre public", ont estimé les juges européens en condamnant la Russie. M. Kasparov avait été interpellé avec plusieurs centaines de personnes, le 14 avril 2007 au centre de Moscou, en tentant de se joindre à une manifestation contre la politique du président Vladimir Poutine. Les personnes arrêtées avaient été relâchées plus tard en soirée. Garry Kasparov, alors un des dirigeants du mouvement d'opposition L'Autre Russie, avait été retenu pendant cinq heures dans un commissariat avant d'être conduit devant un tribunal où il avait été condamné à une amende de 1.000 roubles (28,5 EUR) pour participation à une marche non autorisée. Les autorités russes devront verser 10.000 euros à l'opposant, qui réside désormais à Genève. Deux autres requérants recevront la même somme, et six autres recevront 4.000 euros chacun, au titre du dommage moral. (Belga)

Nos partenaires