La Ligue de l'Enseignement souhaite améliorer la scolarité dans les IPPJ

04/02/13 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Le Vif

(Belga) Les Institutions publiques de protection de la jeunesse (IPPJ) ont pour mission d'aider les adolescents à se réintégrer dans la société, notamment par leur rescolarisation, indique lundi la Ligue de l'Enseignement et de l'Education permanente dans un communiqué de presse. La Ligue formule donc douze propositions, comme le contrôle de l'obligation scolaire et l'individualisation de l'enseignement.

La Ligue de l'Enseignement souhaite améliorer la scolarité dans les IPPJ

Les adolescents placés en IPPJ souffrent souvent d'un parcours de vie "chaotique", jalonné de décrochage scolaire, de situations sociales précaires ou de toxicomanie, écrit la Ligue de l'Enseignement dans son communiqué de presse. Leur rescolarisation constitue donc un "enjeu important". Après l'analyse de témoignages recueillis auprès des équipes enseignantes de trois IPPJ, la Ligue formule douze propositions d'amélioration de l'enseignement dans ces institutions. Elle souhaite notamment renforcer le contrôle de l'obligation scolaire, afin de pouvoir intervenir "plus tôt auprès de jeunes qui ne trouvent pas leur place dans le système scolaire traditionnel". L'enseignement dispensé par les IPPJ est assimilé à l'enseignement à domicile et les compétences acquises ne sont donc pas certifiées, rappelle la Ligue. Elle souhaite donc que les équipes enseignantes puissent certifier la scolarité des jeunes, afin de favoriser la reconnaissance du travail des professeurs et l'investissement des jeunes. La Ligue prône également une collaboration plus étroite entre l'enseignement de plein exercice et les IPPJ, notamment pour faciliter la réintégration des jeunes dans le système scolaire traditionnel, et l'individualisation de la scolarité, qui permet "de mieux se centrer sur les carences et les besoins des jeunes". (VIM)

Nos partenaires