La famille de Véronique Pirotton se constitue partie civile

07/11/13 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Le Vif

(Belga) La famille de Véronique Pirotton, défendue par l'avocat Philippe Moureau, s'est constituée partie civile jeudi dans l'affaire relative à Bernard Wesphael. Le conseil pourra dès lors assister vendredi à la reconstitution.

Les proches de Véronique Pirotton ont pris contact mardi avec Philippe Moureau. L'avocat défend notamment les intérêts du fils mineur (14 ans) de la victime. Il a eu un entretien jeudi à Bruges avec le juge d'instruction. "Nous nous constituons aujourd'hui parties civiles, de manière à ce que je puisse assister vendredi à la reconstitution", a expliqué Me Moureau. "Il est très important pour mes clients de savoir ce qu'il s'est vraiment passé dans cette chambre d'hôtel la semaine passée. Ils veulent des réponses à leurs questions." La famille de Véronique Pirotton a déjà émis des doutes quant à la version des faits avancée par Bernard Wesphael. Elle estime qu'il est impossible que Véronique Pirotton se soit suicidée. Ses précédentes tentatives de suicide étaient des appels à l'aide, selon la famille. Le député wallon Bernard Wesphael et son épouse séjournaient dans un hôtel ostendais le 31 octobre. Selon le cofondateur d'Ecolo, ils ont eu une dispute au cours de laquelle le couple en est brièvement venu aux mains. Bernard Wesphael a alors fait une sieste avant de découvrir le corps sans vie de sa femme dans la salle de bains. Le parquet juge le récit du président du Mouvement de Gauche non crédible. Les traces sur la dépouille de la victime et l'examen toxicologique vont dans le sens d'une mort violente, selon le parquet. La reconstitution de vendredi devra apporter des éclaircissements sur le déroulement des faits. (Belga)

Nos partenaires