La Communauté germanophone va travailler à sa politique pour les seniors

02/10/12 à 10:53 - Mise à jour à 10:53

Source: Le Vif

(Belga) La Communauté germanophone procédera, dès le mois de novembre prochain, à une enquête auprès des personnes âgées, a indiqué lundi soir Harald Mollers, le ministre germanophone en charge des affaires sociales, lors d'une soirée dédiée au développement d'une politique des seniors.

La Communauté germanophone va travailler à sa politique pour les seniors

Quelque 2.500 citoyens germanophones âgés de 60 ans et plus recevront un questionnaire par courrier, dès le mois de novembre prochain. Les seniors seront interrogés sur leur mode de vie, leurs revenus, leur état de santé, leur lieu de vie ou encore leurs attentes. "En Communauté germanophone, on compte actuellement 1.400 personnes âgées de plus de 85 ans et ce nombre ne cesse d'augmenter. On estime qu'ils seront 2.050 en 2020 et près de 3.300, en 2040", indique Harald Mollers. La Communauté germanophone planche depuis plusieurs années sur un concept global en matière de politique des seniors. Pour définir des pistes de réflexion, la plus petite entité du pays a travaillé en collaboration avec l'Arbeitsgruppe für Sozialplannung und Alterforschung, une institution munichoise spécialisée en recherche sur le vieillissement. "Sur base des 14 pistes de réflexion dégagées, telles que l'engagement citoyen, la pratique d'activités physiques ou encore les nouvelles formes d'habitats pour personnes âgées, nous allons réaliser une enquête auprès des seniors", explique le ministre. Par la suite, ce sera au tour des administrations des neuf communes germanophones d'être interrogées afin de déterminer les priorités. Après deux ateliers de travail, un concept global sera proposé à l'automne 2013. (VIM)

Nos partenaires