L'ULB refuse d'accueillir un débat avec Souhail Chichah

19/02/13 à 19:23 - Mise à jour à 19:23

Source: Le Vif

(Belga) L'Université Libre de Bruxelles (ULB) refuse d'accueillir le débat organisé par le collectif Quart'X avec l'ancien assistant Souhail Chichah, a indiqué mardi à l'agence de presse Belga le porte-parole de l'ULB, confirmant une information relayée par Sudpresse. Le groupe consultatif de l'ULB considère que les conditions de sérénité du débat ne sont pas réunies.

Le 28 février prochain, les organisateurs souhaitaient revenir sur le débat intitulé "L'extrême droite est-elle ou non devenue fréquentable? ", organisé en février 2012 à l'ULB. L'assistant universitaire Souhail Chichah et un groupe de 40 à 60 personnes avaient perturbé l'événement pour dénoncer "l'islamophobie" de Caroline Fourest, l'une des invitées. Les autorités universitaires avaient alors suspendu l'assistant. Le groupe consultatif de l'ULB, qui émet des avis sur l'organisation d'événements au sein de l'université, a rejeté lundi après-midi la tenue du débat en raison de conditions de sérénité "déjà bafouées", indique le porte-parole de l'ULB, Nicolas Dassonville. "L'affiche du débat, qui représente un diable et un Dieu, témoigne d'une vision manichéenne de l'événement, avec deux camps qui s'affrontent. De plus, les orateurs annoncés n'ont pas tous été contactés et le modérateur s'est retiré en raison du manque de sérénité autour du débat." Le groupe consultatif de l'ULB, qui existe depuis 2007, est composé du recteur, du vice-recteur aux affaires étudiantes, du président du cercle du libre examen et du président de la commission culturelle. (DDM)

Nos partenaires