L'ouverture d'une liste à des "non-politiques" augmente sa performance électorale

26/02/13 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Source: Le Vif

(Belga) L'ouverture d'une liste à des "non-politiques" permet d'augmenter sa performance "électorale" de 5 à 7 pc, rapporte mardi Le Soir, sur base des premiers résultats d'une étude portant sur les élections communales et provinciales en Wallonie, menée par des politologues de l'ULB, l'UCL et l'ULg. Des chiffres également repris par la Libre Belgique.

Le 14 octobre, 1.012 listes et 19.675 candidats ont été recencés pour les 262 communes wallonnes. Un total de 381 de ces listes ont présenté un ou des candidats dits d'ouverture. En moyenne, sur chacune de ces listes, près d'un candidat sur trois était d'"ouverture". Quatre-vingt-trois listes affichaient plus de 50 pc de candidats "non-politiques". Il ressort également de l'étude que 481 listes se présentaient sous le label classique d'un parti national traditionnel. Par ailleurs, PS, MR, cdH et Ecolo se présentaient ensemble, sous leur sigle, dans seulement 28 entités sur 262. Un total de 166 listes ont quant à elles été identifiées comme "quasi nationales", c'est-à-dire que l'étiquette est évidente ou le devient après une investigation sommaire. Les chercheurs ont en outre recensé 110 listes qui peuvent être condidérées comme des listes d'alliance entre plusieurs formations. Restent au final 255 listes considérées sans étiquette politique, de création locale. (PVO)

Nos partenaires