L'Irak ratifie le traité d'interdiction des essais nucléaires

27/09/13 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Le Vif

(Belga) L'Irak a ratifié le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBT), en suspens depuis 17 ans, a annoncé vendredi le secrétaire exécutif de l'organisation responsable de l'application du traité (CTBTO), le Burkinabé Lassina Zerbo.

L'Irak ratifie le traité d'interdiction des essais nucléaires

"Je félicite l'Irak pour ce pas important. L'engagement de l'Irak à renoncer aux armes les plus dévastatrices, en interdisant les explosions nucléaires, est un signe de paix fort, et nous rapproche de la réalisation d'une zone libre d'armes nucléaires au Moyen-Orient", a estimé Lassina Zerbo. Le traité, qui interdit les essais nucléaires à des fins civiles ou militaires, a jusqu'ici été signé par 183 pays. L'Irak avait signé le traité le 19 août 2008 et devient le 161e pays à le ratifier. Pour qu'il puisse être appliqué, 44 États clés - disposant de la technologie nucléaire - doivent impérativement le ratifier, et 36 l'ont fait à ce jour. Pour le moment, les États-Unis, la Chine, la Corée du Nord, l'Égypte, l'Inde, l'Iran, Israël et le Pakistan manquent à l'appel. Le traité a été négocié en 1996. Son éventuelle application sera surveillée par la CTBTO, qui dispose d'ores et déjà d'instruments de mesure répartis partout dans le monde et qui ont déjà été utilisés, notamment après l'accident nucléaire de Fukushima au Japon en mars 2011 ou lors des tests nucléaires de la Corée du Nord. (Belga)

Nos partenaires