L'incendiaire de la mosquée Rida déclaré responsable de ses actes

10/09/12 à 20:06 - Mise à jour à 20:06

Source: Le Vif

(Belga) Rachid El Boukhari, l'incendiaire de la mosquée Rida à Anderlecht, est totalement responsable de ses actes, selon le psychiatre judiciaire qui l'a examiné, a appris lundi l'agence Belga de source bien informée. Ni le parquet fédéral, ni l'avocat du suspect, maître Nathalie Ginot, ne souhaitent commenter ce dossier, dont l'instruction serait actuellement en phase finale. Seules des commissions rogatoires doivent encore être envoyées au Maroc et en Italie.

L'incendiaire de la mosquée Rida déclaré responsable de ses actes

Le 12 mars dernier, Rachid El Boukhari a mis le feu à la mosquée Rida, située rue Docteur de Meersman à Anderlecht, au moment où y avait lieu la prière du soir. Une dizaine de croyants ont pu maîtriser l'incendiaire et fuir la mosquée, mais l'imam Abdullah Dahdouh, âgé de 46 ans, a, lui, été étouffé par la fumée. Durant son interrogatoire, le suspect a expliqué qu'il voulait instaurer la peur au sein de la communauté chiite. Il serait en effet sunnite et rendrait les chiites responsables de la répression contre le soulèvement populaire en Syrie. Rachid El Boukhari est soupçonné de terrorisme et d'incendie criminel dans un bâtiment occupé ayant entraîné la mort, avec la circonstance aggravante que les faits ont été commis pour des motifs religieux. Le juge d'instruction Dagnely a ordonné une expertise psychiatrique du suspect dont il ressort que l'homme ne souffrait pas de psychose ou d'autres troubles mentaux et qu'il était donc tout à fait sain d'esprit. L'instruction du dossier sera terminée lorsque deux commissions rogatoires, qui sont sur le point d'être envoyées au Maroc et en Italie, auront été exécutées. (VIM)

Nos partenaires