L'armée met fin à sa plus longue mission en Afghanistan, après neuf ans et demi

30/09/12 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Le Vif

(Belga) L'armée belge a mis fin dimanche à sa plus longue mission - près de dix ans - en Afghanistan, la protection de l'aéroport international de Kaboul (Kaia), qu'elle a assurée sans relâche et sans subir la moindre perte depuis février 2003, cédant le relais à un contingent multinational commandé par la Hongrie.

Une cérémonie de "transfert d'autorité" s'est déroulée dimanche matin à Kaboul en présence d'un des responsables de l'état-major de la Défense, le général-major Henk Robberecht, pour marquer le passage du témoin à la Hongrie, qui dirigera le détachement de protection de Kaia, une installation vitale pour les forces occidentales encore présentes en Afghanistan, soit quelque 115.000 hommes, dans le cadre de la force dirigée par l'Otan (Isaf). La mission du contingent belge soit se terminer formellement dimanche à 22h30 locales, a précisé un porte-parole militaire à l'agence Belga. La décision d'abandonner cette mission - assez statique et devenue à la longue "ingrate", selon les militaires - a été prise en juillet 2011 par le gouvernement belge. Mais il a fallu des mois de tractations à l'Otan pour trouver des pays prêts à succéder à la "compagnie de protection" belge. L'essentiel du nouveau contingent de protection est fourni par la Hongrie (230 hommes), qui en assure le commandement, avec l'appoint du Portugal (deux pelotons, soit 65 militaires environ), alors que la France prend le commandement de la gestion de l'aéroport lui-même. (GGD)

Nos partenaires