"L'Afghan tué après le rejet de sa demande d'asile était retourné volontairement chez lui"

15/10/13 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Le Vif

(Belga) Le jeune Afghan qui a été tué en Afghanistan après le rejet de sa demande d'asile était retourné volontairement dans son pays d'origine, a déclaré mardi Dirk Van den Bulck, commissaire général aux réfugiés et aux apatrides, sur les ondes de Radio 1.

"L'Afghan tué après le rejet de sa demande d'asile était retourné volontairement chez lui"

La demande d'asile en Belgique du jeune Afghan avait été rejetée en 2012 en Belgique, selon l'avocat Ivo Flachet, membre du collectif 'Progress Lawyers Network'. L'avocat appelle à un moratoire sur le renvoi des demandeurs d'asile vers des pays en guerre. Selon Dirk Van den Bulck, l'Afghan était retourné volontairement dans son pays l'an dernier. "Les circonstances de la mort ne sont pas encore connues, mais ce n'est pas nécessairement un signe que la politique doit être révisée", a indiqué le Commissaire général. "La Belgique est très prudente dans l'évaluation des demandes d'asile, chaque dossier est examiné scrupuleusement et la situation en Afghanistan est examinée de manière très approfondie." M. Van den Bulck estime qu'il n'est pas opportun de refuser systématiquement le renvoi de demandeurs d'asile vers des pays en guerre. "Nous devons évaluer chaque pays en tenant compte de la situation réelle sur le terrain", précise-t-il. "La situation en Syrie est différente de celle en Afghanistan. Pour la Syrie, le taux de reconnaissance atteint 95%, mais la situation en Afghanistan est différente." (Belga)

Nos partenaires