L'Absym dénonce l'accord médico-mut

28/11/13 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Le Vif

(Belga) L'Association belge des syndicats médicaux (Absym) a décidé mercredi soir, à l'issue de son conseil d'administration, de lancer une procédure visant à renoncer à l'accord médico-mutualiste conclu en début d'année. Actuellement, l'accord est dénoncé "à titre provisoire" par les médecins, ce qui laisse encore une porte ouverte aux négociations, selon un porte-parole de l'Association.

De manière globale, l'Absym regrette l'absence d'équilibre dans l'accord, "de nombreuses décisions ayant été prises en faveur des mutuelles". Plus particulièrement, la façon dont la Belgique s'apprête à transposer la directive européenne sur la transparence dans les soins de santé fâche l'Absym. La directive européenne du 9 mars 2011 devait être inscrite dans la législation des États membres au plus tard le 25 octobre dernier. "En Belgique, la transformation de cette directive se trouve encore dans la phase de projet de loi et l'État belge exige beaucoup plus que ce que l'Europe demande pour faire plaisir aux mutuelles", soutient l'association. "Nous sommes pour la transparence aux services des patients mais contre le fait que les mutuelles viennent fouiller dans les finances des médecins", précise un porte-parole. En dénonçant l'accord à titre conservatoire, l'Absym a entamé une procédure qui pourrait aboutir à terme à une situation où les médecins décideraient eux-mêmes de leurs propres tarifs. "Tout au long de la procédure, une concertation qui répondrait aux exigences de l'Absym reste toujours possible", tempère l'association. "La balle est dans le camp du gouvernement et des mutuelles, à eux de décider si, début 2014, il sera possible de fêter le 50e anniversaire du fameux modèle de concertation belge en soins de santé", conclut-elle. (Belga)

Nos partenaires