Kenya: un "commandant" shebab exclut de négocier

23/09/13 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Le Vif

(Belga) Un homme présenté par la BBC comme un "commandant" des islamistes somaliens shebab a démenti lundi que des étrangers figuraient parmi les assaillants responsables de l'attaque d'un centre commercial à Nairobi et a affirmé qu'il n'y aurait pas de négociations.

Kenya: un "commandant" shebab exclut de négocier

L'homme désigné sous le nom de "Abou Omar" a affirmé avoir discuté au téléphone avec les assaillants. "Il n'y aura pas de négociations" avec les autorités kényanes, a-t-il assuré à la BBC. "Nous avons parlé aux Moudjahidine à l'intérieur de Westgate (nom du centre commercial, NDLR) et ils nous ont dit que le gouvernement kényan les exhortait de négocier et les incitait à venir à la table des négociations", a-t-il ajouté. "Tout Moudjahidine (...) veut mourir au nom d'Allah pour devenir un martyr et c'est quelque chose qui déconcerte évidemment beaucoup d'Occidentaux", a-t-il estimé. Par ailleurs, il a exclu la présence d'étrangers parmi les assaillants. "Il y a des rumeurs selon lesquelles des attaquants américains, britanniques et d'autres nationalités sont impliquées (...) Je peux vous affirmer que rien de tout cela n'est vrai. Ce sont des rumeurs infondées", a-t-il déclaré à la radio. La prise d'otages dans un luxueux centre commercial de Nairobi se poursuivait lundi, sans qu'on sache le nombre de personnes encore retenues. Au moins 69 personnes ont été tuées dans l'attaque. (Belga)

Nos partenaires