"J'ai cassé les piliers idéologiques" de l'enseignement à Bruxelles (Marcourt)

14/09/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre francophone de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt s'est félicité, dans une interview publiée samedi par La Libre Belgique, d'avoir réussi à mener à bien la réforme de l'enseignement supérieur. "Aujourd'hui, les critiques se sont tues, notamment parce que j'ai enfin réussi à casser les piliers idéologiques à Bruxelles", estime-t-il.

"J'ai cassé les piliers idéologiques" de l'enseignement à Bruxelles (Marcourt)

Le ministre pense qu'il était temps de dépasser les clivages, particulièrement dans l'enseignement supérieur. "C'est effectivement important de dire que le caractère d'une haute école ou d'une université ne doit pas être l'élément essentiel pour travailler ensemble, cela doit être l'excellence de l'enseignement et de la recherche", commente-t-il. Jean-Claude Marcourt, qui est aussi vice-ministre-président wallon, évoque également les élections de 2014. Il admet que la perspective d'un Olivier qui rempile à la Région wallonne a ses faveurs. "Il ne me gênerait pas de continuer avec cette majorité. Avec des nuances, bien sûr." (Belga)

Nos partenaires