Isabelle Adjani renonce à participer au projet de film sur DSK

01/03/13 à 22:50 - Mise à jour à 22:50

Source: Le Vif

(Belga) L'actrice française Isabelle Adjani a annoncé vendredi qu'elle renonçait à participer au projet de film sur Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair du réalisateur américain Abel Ferrara.

"J'aime et j'admire l'énergie de rédemption qui existe dans le cinéma d'Abel Ferrara, et j'ai toujours dit apprécier que le projet de son film sur l'histoire qui aurait lié Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair depuis les événements du Sofitel à New York, en soit une oeuvre +inspirée+", écrit la star française dans un communiqué. L'actrice souligne que "dans un contexte actuel qui ne relève que de l'intrusion destructrice dans la sphère privée de ces deux personnalités, le parti pris d'interpréter ce film ne peut plus me correspondre aujourd hui". DSK est revenu dans l'actualité ces derniers jours avec la publication d'un roman de l'essayiste Marcela Iacub dans lequel elle raconte sa liaison avec lui, sans le nommer. Ayant déclaré qu'il s'agissait bien du récit de la relation qu'elle a eue avec l'ancien patron du FMI, son éditeur et l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur, qui avait publié les bonnes feuilles du récit, ont été condamnés pour atteinte à la vie privée de DSK. Isabelle Adjani, actuellement à New York, dit ainsi se retirer du projet malgré son "enthousiasme de départ de jouer aux côtés de Gérard Depardieu" qui devait interpréter Domnique Strauss-Kahn et l'"intérêt artistique d'entrer dans l'univers d'Abel Ferrara". Le film d'Abel Ferrara a été maintes fois annoncé et démenti. Dans un entretien au quotidien français Le Monde en février 2012, le réalisateur avait affirmé qu'il entendait tourner avant l'été un film sur l'"affaire DSK" avec Gérard Depardieu et Isabelle Adjani. En mars dernier, Gérard Depardieu avait assuré qu'il interpréterait le personnage de Dominique Strauss-Kahn". "Parce que je ne l'aime pas... donc je vais le faire", avait déclaré l'acteur, interrogé par la RadioTélévision Suisse (RTS). (BAJ)

Nos partenaires