Intoxication à Philippeville: la nature du produit pas encore connue

24/04/13 à 10:09 - Mise à jour à 10:09

Source: Le Vif

(Belga) Les résultats des analyses du produit à l'origine de l'intoxication de plusieurs élèves mardi en début d'après-midi à l'athénée royal de Philippeville ne sont toujours pas connus. La Protection civile se rendra à nouveau sur les lieux mercredi pour continuer ses analyses, a indiqué le bourgmestre de Philippeville Jean-Marie Delpire.

A ce stade des analyses, la nature et l'origine du produit ne sont pas encore connues. "La Protection civile s'est rendue mardi à l'athénée royal de Philippeville. Elle reviendra encore ce mercredi pour continuer ses analyses. Par ailleurs, d'autres échantillons ont été transférés à l'Inasep afin que d'autres analyses soient effectuées. Cela pourrait venir d'un problème de sterput ou de produits chimiques utilisés au sein de l'école, mais il ne s'agit là que d'hypothèses", a expliqué le bourgmestre. Mardi en début d'après-midi, une trentaine d'élèves de l'athénée royal Jean Rostand ont été pris de malaises après avoir respiré une odeur suspecte qui émanait des égouts. Douze d'entre eux ont été conduits vers différents hôpitaux de la région. "Je pense que la majorité des élèves sont sortis de l'hôpital mardi soir. Le plan provincial médical a été levé mardi peu après 16h00. Il n'y a actuellement plus de périmètre de sécurité mais l'accès à l'établissement scolaire est fermé. Les cours sont suspendus ce mercredi et ils le seront jusqu'à ce que tout danger soit écarté", a conclu Jean-Marie Delpire. (Belga)

Nos partenaires