Interpellation de quatre malfaiteurs français, dont trois mineurs, sur l'A17

05/02/13 à 18:17 - Mise à jour à 18:17

Source: Le Vif

(Belga) Les auteurs d'un braquage commis mardi matin dans un magasin de sport à Leers (nord de la France) se sont rendus à la police française qui les poursuivait sur le territoire belge. Les malfrats se trouvaient sur l'autoroute A17, à hauteur de Tournai. Les policiers mouscronnois ont procédé à leur interpellation. Une demande d'extradition ou un mandat d'arrêt européen sera probablement émis par les autorités françaises.

Les faits se sont déroulés vers 09h20 le long de l'A17 Mouscron-Tournai, à Templeuve (Tournai). Après avoir commis un hold-up au magasin Décathlon de Leers, quatre individus encagoulés, gantés et armés ont pris la fuite à bord d'une Opel Corsa en direction de la Belgique. Les gangsters ont été pris en chasse par la police française. Les policiers français ont suivi les malfrats en Belgique et ont alerté leurs collègues belges. Probablement par peur, les gangsters ont eux-mêmes décidé de se ranger le long de l'autoroute et de se rendre. Les individus ont jeté au sol armes et cagoules. Ces armes, fort bien imitées, étaient en réalité des engins de tir à billes. Dans la voiture, la police a retrouvé le butin du hold-up dont on ignore le montant. Les quatre malfrats sont originaires de Roubaix (nord de la France). L'aîné est âgé de 18 ans, les trois autres ont moins de 16 ans. Un des mineurs d'âge est bien connu des autorités judiciaires françaises. "La procédure est actuellement en cours pour la suite de cette affaire. Pour le majeur, un mandat d'arrêt européen pourrait être lancé par un magistrat français", a indiqué Jean-Bernard Cambier, premier substitut du procureur du Roi. (MUA)

Nos partenaires