Yémen: vaste offensive des forces loyalistes

13/09/15 à 10:48 - Mise à jour à 11:23

Les forces yéménites pro-gouvernementales, appuyées par la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite, ont lancé dimanche une "vaste" offensive terrestre contre des positions rebelles dans la province de Marib (centre), a indiqué une source militaire.

Yémen: vaste offensive des forces loyalistes

© Belga

"Cette offensive est la plus vaste et la plus puissante depuis le début (en août) de notre opération militaire dans la province de Marib", à l'est de la capitale Sanaa, encore aux mains des rebelles chiites Houthis, a déclaré à l'AFP cette source militaire.

Cette offensive intervient alors que l'émissaire de l'ONU pour le Yémen a annoncé que de nouvelles négociations de paix devraient se tenir la semaine prochaine.

Les forces loyalistes "attaquent avec différents types d'armes les positions des rebelles à Jufeinah, Faw et That-Alra", trois zones au nord-ouest de Marib, chef-lieu de la province du même nom, sur la route de Sanaa, a ajouté la source.

Les forces de la coalition menée par l'Arabie saoudite, qui ont déployé des troupes terrestres dans le secteur ces dernières semaines, ont recours à "leur artillerie lourde en soutien à l'offensive", a dit cette source militaire.

L'opération des forces loyalistes yéménites est appuyée également par des hélicoptères d'attaque Apache et des avions de combat de la coalition, a ajouté la même source, interrogée par un correspondant de l'AFP depuis Al-Aber, localité du nord-est du Yémen, proche de la frontière saoudienne.

Quelque 12.000 militaires pro-gouvernementaux ont participé à un défilé au quartier-général de la 23e brigade mécanisée à Al-Aber avant le début de l'offensive. "Nous sommes prêts à participer aux opérations pour la reconquête des provinces de Marib, Jawf et Sanaa", a déclaré à l'AFP le général Samir Chamfane, commandant de la 23e brigade.

Le Yémen est déchiré depuis plusieurs mois par un conflit opposant les forces loyales au président en exil Abd Rabbo Mansour Hadi aux rebelles yéménites chiites Houthis qui ont conquis de vastes portions du territoire.

Les forces loyalistes sont appuyées depuis la fin mars par une coalition militaire composée principalement des pays du Golfe et conduite par l'Arabie saoudite.

Avec l'AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires