Yémen : un gouvernement d'entente nationale dirigé par l'opposition

07/12/11 à 21:10 - Mise à jour à 21:10

Source: Le Vif

Le Yémen s'est doté d'un gouvernement d'entente nationale, dirigé par le chef de l'opposition Mohamed Basindawa, et dont la composition a été annoncée par un décret publié ce mercredi soir à Sanaa.

Yémen : un gouvernement d'entente nationale dirigé par l'opposition

© Image Globe

Ce cabinet, formé de 34 ministres représentant à parité l'opposition et le Congrès populaire général (CPG) au pouvoir jusqu'ici, sera en poste pour la période intérimaire précédant le départ du président Ali Abdallah Saleh, prévu en février selon un accord de sortie de crise conclu le 23 novembre à Ryad.

Les ministres sortants des Affaires étrangères et de la Défense, respectivement Abou Bakr al-Kirbi et Mohamed Nasser Ahmed, ont été reconduits dans leurs fonctions, selon le texte du décret publié par l'agence officielle Saba.

En revanche, le ministère de l'Intérieur a été confié à un opposant, Abdelqader Qahtane, tout comme le ministère des Droits de l'Homme que va diriger Houria Machhour, porte-parole du Conseil national, une coalition de l'opposition.

M. Basindawa, président du Conseil national, avait été chargé le 27 novembre par décret de former un gouvernement d'entente nationale.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires