WikiLeaks : l'armée américaine aurait tenté d'arrêter la torture

26/10/10 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Le Vif

Le chef d'état-major de l'armée américaine a assuré que les Etats-Unis avaient tenté d'empêcher les autorités irakiennes de pratiquer la torture, réfutant les informations du site WikiLeaks.

WikiLeaks : l'armée américaine aurait tenté d'arrêter la torture

© Reuters

WikiLeaks se fait des ennemis. Selon le site, les Alliés ont massivement torturé en Irak, et des cas de violence ont été couverts par Washington. Des informations réfutées par le chef d'état-major de l'armée américaine, qui a assuré que les Etats-Unis avaient tenté d'empêcher les autorités irakiennes de pratiquer la torture.

"Des articles de presse ont mentionné le fait que nous aurions fermé les yeux sur des violences commises par les Irakiens sur des prisonniers", a dit le général George Casey, ancien commandant de la force multinationale en Irak.

"C'est tout simplement inexact. Notre politique à toujours été que, lorsque des soldats américains se trouvent confrontés à des cas de violence sur des prisonniers, il doivent les empêcher et ensuite en rendre compte immédiatement aux chaînes de commandement américaine et irakienne", a-t-il assuré à des journalistes.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires