Ukraine: les soldats ukrainiens encerclés doivent "déposer les armes", affirme Poutine

12/02/15 à 15:05 - Mise à jour à 15:49

Source: Belga

Le président russe Vladimir Poutine a appelé les soldats ukrainiens encerclés par les séparatistes à Debaltseve, dans l'est de l'Ukraine, à "déposer les armes", afin que le cessez-le-feu conclu jeudi matin à Minsk puisse entrer en vigueur dimanche comme prévu.

Ukraine: les soldats ukrainiens encerclés doivent "déposer les armes", affirme Poutine

Vladimir Poutine © Belga

Les séparatistes "partent bien sûr du principe que ce groupe de soldats déposera les armes" avant l'établissement du cessez-le-feu, a indiqué M. Poutine.

Le Groupe de contact, constitué d'émissaires ukrainiens, russes et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a signé jeudi avec les rebelles un accord portant notamment sur un cessez-le-feu dès le 15 février dans l'est de l'Ukraine, après 16 heures de difficiles négociations.

"Les représentants du gouvernement ukrainien considèrent qu'il n'y a pas d'encerclement et que tout se fera assez facilement. J'ai depuis le début des doutes", a cependant dit le président russe.

Depuis fin janvier, les combats se sont intensifiés dans la ville de Debaltseve, noeud ferroviaire stratégique dont la chute serait un nouveau coup dur pour Kiev. Le président russe, qui a demandé "aux deux parties de faire preuve de retenue", a évoqué la possibilité d'un couloir d'évacuation des soldats ukrainiens.

Il a estimé que 6.000 à 8.000 soldats ukrainiens étaient encerclés par les forces séparatistes, des propos aussitôt démentis par un porte-parole de l'armée ukrainienne, Vladislav Seleznev, qui a assuré qu'"il n'y avait pas de troupes ukrainiennes encerclées à Debaltseve". Le porte-parole a cependant admis que la "situation" était "tendue".

En savoir plus sur:

Nos partenaires