"Trésor nazi" : accord en vue de restitutions

07/04/14 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

L'octogénaire Cornelius Gurlitt, chez qui des centaines d'oeuvres d'art ont été retrouvées, a conclu lundi un accord avec l'État allemand pour restituer à d'éventuels ayants droit celles qui proviendraient de spoliations par les nazis.

"Trésor nazi" : accord en vue de restitutions

© Image Globe

Le vieil homme chez qui ont été retrouvées des centaines d'oeuvres d'art parmi lesquels des Matisse, Picasso, Renoir, Gauguin, a signé avec le ministère fédéral de la Culture et le ministère bavarois de la Justice un accord dans lequel il confirme vouloir rendre les oeuvres dont il est démontré qu'elles sont issues de spoliations réalisées sous le Troisième Reich.

Dans cet accord, il s'engage notamment à respecter la "déclaration de Washington" de 1998, signée par l'Allemagne, dans laquelle 44 États s'engageaient à retrouver et restituer l'art volé par les nazis. Il confie aux autorités allemandes la charge de centraliser les recherches sur les éventuels ayants droit des oeuvres retrouvées chez lui.

"Pour l'essentiel, la taskforce a souhaité conduire dans le délai d'une année les recherches sur la provenance des oeuvres et aboutir", souligne un communiqué, précisant que "les oeuvres d'art pour lesquelles la recherche de provenance ne sera pas achevée dans ce délai, seront rendues à M. Gurlitt".

Dans l'appartement de M. Gurlitt, 81 ans, à Munich (sud), les autorités allemandes avaient découvert en 2012 un trésor de 1.406 oeuvres auxquelles sont venues s'ajouter d'autres trouvailles effectuées dans une autre propriété de cet homme, fils d'un marchand d'art aux accointances connues avec des responsables nazis. Dans une maison qu'il possède à Salzbourg (Autriche), ont été retrouvées 238 oeuvres dont 39 huiles sur toile et des aquarelles signées, là encore, de noms prestigieux de l'histoire de l'art.

Nos partenaires