"Toutes les cartes sont du côté ukrainien"

16/06/14 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé lundi que, dans la crise ukrainienne, "toutes les cartes" se trouvaient du côté de Kiev, dans une brève déclaration à la presse à son arrivée à Belgrade.

"Toutes les cartes sont du côté ukrainien"

© AFP

"Je crois que nous avons dit tout ce qui devait être dit. L'information peut uniquement venir de la direction ukrainienne, qui doit stopper la violence et doit gérer la question du gaz", a dit M. Lavrov au début d'une visite de deux jours en Serbie.

"Toutes les cartes se trouvent de leur côté de la table", a ajouté M. Lavrov en réponse à une question posée par un journaliste. La Russie a mis lundi sa menace à exécution, coupant le gaz à l'Ukraine en attente de l'épuration de sa dette et après l'échec de leurs négociations. Le conflit gazier risque d'aggraver la crise politique qui secoue l'est de l'Ukraine, où des indépendantistes refusent de reconnaître l'autorité de Kiev. Dans la journée, à Moscou, le directeur général du géant gazier russe Gazprom, Alexeï Miller, a estimé qu'il n'y avait "plus matière à discussion" avec Kiev, qu'il a accusé de "chantage". "En ce qui concerne la poursuite des consultations tripartites de ces dernières semaines, il n'y a plus matière à discussion", a dit M. Miller au cours d'une conférence de presse. Par ailleurs, les deux journalistes russes de la chaîne de télévision Zvezda appartenant au ministère russe de la Défense et arrêtés samedi par la garde nationale ukrainienne, ont été libérés, a annoncé lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

Kiev veut acheter du gaz aux Européens après la coupure russe

Une délégation ukrainienne se rendra mardi à Budapest pour demander aux Européens de leur céder une partie du gaz russe qu'ils importent, après la coupure décidée par Moscou, a annoncé lundi le groupe public Naftogaz.

"Des compagnies européennes sont prêtes à fournir du gaz à l'Ukraine. Elles proposent à l'Ukraine du gaz bon marché à 320 dollars" les 1.000 m3, a déclaré le PDG de Naftogaz Andriï Kobolev, cité sur le site internet du gouvernement. Selon lui, Naftogaz est déjà client déjà des groupes allemand RWE et français Gaz de France. "Nous avons des propositions venant d'autres compagnies aussi importantes", a-t-il ajouté. Budapest accueille un forum international sur la sécurité énergétique.

Le PDG du géant semi-public russe Gazprom a d'ores et déjà déclaré que de telles livraisons seraient illégales. Les compagnies européennes n'"ont pas le droit de faire cela", a-t-il déclaré cité par l'agence de presse RIA Novosti. La Russie a coupé lundi le gaz à l'Ukraine après l'échec de leurs négociations sur le prix du gaz russe fourni à l'Ukraine et le remboursement de la dette accumulée par Kiev, égale à 4,5 milliards de dollars. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait indiqué le 6 juin, donc avant la coupure, que l'Ukraine avait l'intention de diversifier son approvisionnement en gaz en en achetant à la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires