Rebondissement spectaculaire dans l'affaire Amanda Knox

02/07/14 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Le Vif

L'ancien petit ami d'Amanda Knox sème le doute en changeant sa version des faits. Retour sur le énième rebondissement autour de la mort mystérieuse de l'étudiante britannique Meredith Kercher.

Rebondissement spectaculaire dans l'affaire Amanda Knox

© Reuters

Raffaele Sollecito (30 ans), l'ancien petit ami de Knox, jure que , pour finir, il n'était pas avec Amanda Knox le soir de la mort Meredith Kercher, cette étudiante britannique assassinée dans la ville italienne de Péruse en 2007. Depuis le début de l'enquête, le couple a toujours été l'alibi de l'autre. Tous deux juraient qu'ils étaient ensemble, occupés à fumer des joints, le soir du meurtre dans la maison Sollecito. Mais alors que les deux jeunes gens se sont lancés dans une procédure d'appel, Sollecito change de stratégie. Mardi 1 juillet 2014, lors d'une conférence de presse à Rome, il effectue une volte-face et affirme qu'il ne sait pas où se trouvait Amanda Knox le soir du meurtre. Amanda Knox lui aurait envoyé un SMS et l'analyse judiciaire prouve que le SMS en question n'a pas été envoyé de la maison ce qui aurait tendance à prouver qu'elle ne s'y trouvait pas selon son avocate Giulia Bongiorno. A contrario les données concernant les connexions de l'ordinateur de Sollecito devraient prouver qu'il se trouvait bien chez lui.

La nuit, mais pas la soirée

Alors qu'il a toujours juré qu'Amanda Knox avait passé la nuit avec lui , il n'aurait jamais rien dit sur la soirée. Or c'est à ce moment qu'a eu lieu le meurtre. Ce n'est pas parce qu'il avoue ne pas savoir où elle se trouvait que le jeune homme pense que son ancienne copine est coupable du meurtre. Ce dernier coup de théâtre n'est que le dernier d'une longue série dans cette affaire qui intrigue autant qu'elle passionne.

Retour sur les mystères et rebondissements derrière l'affaire Amanda Knox

Une enquête pleine de lacunes n'a jamais permis d'élucider clairement le meurtre de Meredith Kercher. Les preuves scientifiques jugées irréfutables faisant défaut et les versions contradictoires de ses différents protagonistes étant légion, l'affaire a suscité de nombreux doutes autant qu'elle a déchaîné les passions. Retour sur les différents rebondissements.

Tout commence dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007. Meredith Kercher, une étudiante anglaise de 21 ans est retrouvée morte dans son appartement de Pérouse (Italie) avec la gorge tranchée et percée de 47 coups de couteau. L'autopsie révèle qu'elle a aussi été violée. Elle vivait en collocation avec Amanda Knox, une Américaine, et deux autres étudiantes italiennes.

Deux policiers vont découvrir le crime lorsqu'au matin du 2 novembre, ils viennent rapporter le téléphone portable de Meredith qui avait été trouvé par une voisine dans le jardin. C'est Amanda Knox (21 ans à l'époque) qui leur ouvre. Elle est en compagnie de son petit ami italien, Raffaele Sollecito, 24 ans. Ils répondent aux policiers que Meredith doit être en train de dormir avant de "découvrir" en même temps que les policiers la scène de crime. Si un carreau brisé et le désordre ambiant peuvent faire penser à un cambriolage, le fait que l'appartement a été méticuleusement nettoyé intrigue. On n'aurait retrouvé que 4 empreintes digitales d'Amanda Knox dans l'appartement. Un appartement dans lequel elle vivait. Tout comme des traces suspectes retrouvées sur des vêtements lavés le matin même avec force de javel. Le seul ADN qu'on retrouve en nombre dans la chambre est celui de Rudy Guédé Hermann, un Ivoirien de 21 ans. Pour sa défense, mais qui ne convainc guère les policiers, il avance qu'après avoir fait l'amour avec Meredith, il se trouvait dans la salle de bains lorsqu'il a entendu des cris. Un homme l'aurait frappé avant de s'enfuir.

Le couple dément pour sa part avoir été présent dans l'appartement au moment du crime. Mais là aussi des éléments troublants sèment le doute : on retrouve l'empreinte d'une des chaussures de sport de Raffaele dans la chambre de Meredith, ainsi qu'une trace de son ADN sur son soutien-gorge. Plus étrange encore, on découvre l'arme du crime (un couteau de cuisine) au domicile du jeune homme. On retrouve l'ADN de Meredith sur la lame du couteau et celui d'Amanda sur le manche.

Rapidement, le cas d'Amanda Knox divise, entre ceux qui voient en elle une croqueuse d'hommes sanguinaires et ceux qui plaident l'erreur judiciaire. Pourtant, pour les enquêteurs, les trois jeunes gens ont tué Meredith Kercher au cours d'une nuit de sexe, d'alcool et de drogue. Un cocktail détonnant qui conduit l'affaire à la Une des journaux italiens et anglo-saxons. Retour sur les différents rebondissements.

Le 6 novembre 2007, Amanda Knox et son petit ami Raffaele Sollecito sont arrêtés, après avoir été interrogés à plusieurs reprises. Ils affirment avoir passé la nuit ensemble au domicile de Sollecito.

Le 6 décembre 2007, Rudy Guede est extradé d'Allemagne vers l'Italie.

Le 28 octobre 2008, Rudy Guede est jugé coupable de viol et de meurtre. Au cours de son procès, il nie la responsabilité du meurtre, mais admet partiellement certains faits qui lui sont reprochés. Il purge actuellement une peine de prison diminuée à 16 ans. Amanda Knox et Raffaele Sollecito sont accusés dans le cadre d'une procédure séparée.

En décembre 2009, Amanda Knox et Raffaele Sollecito sont condamnés respectivement à 26 et 25 ans de prison pour viol et meurtre. Selon la loi italienne, ils ne sont pas déclarés coupables tant que le verdict n'est pas confirmé par une Cour supérieure. Ils font appel de ce jugement. Selon le jugement rendu en première instance, Amanda Knox et Raffaele Sollecito avaient donné à Meredith le coup fatal tandis que Rudy Guede lui tenait les bras parce qu'elle refusait de participer à un jeu sexuel. Tous étaient sous l'emprise de la drogue et de l'alcool.

Le 3 octobre 2011, ils sont tous les deux acquittés en appel, après avoir passé quatre ans en prison. La remise en cause par des experts indépendants de la fiabilité des tests ADN réalisés sur l'arme du crime et l'agrafe du soutien-gorge de Meredith a sans doute fortement pesé sur la décision du jury.

Le parquet italien décide de se pourvoir en cassation afin de confirmer un des deux verdicts. Dès sa sortie de prison, Amanda Knox regagne sa ville natale, Seattle. La décision divise, entre soutiens et détracteurs d'Amanda Knox.

Au début de l'année 2013, Raffaele Sollecito quitte l'Italie pour la Suisse.

Le 26 mars 2013, la cour de cassation annule l'acquittement d'Amanda Knox et Raffaele Sollecito. Un nouveau procès aura lieu au tribunal de Florence. Le profil "sulfureux" d'Amanda Knox fait toujours débat dans la presse et sur le web.

Le 30 avril 2013, Amanda Knox sort ses mémoires, Waiting to be heard (En attendant d'être entendue), pour lesquelles elle aurait perçu une avance de 3,8 millions de dollars. Elle y raconte notamment ses années de prison et des anecdotes de sa vie sexuelle. Lors d'un entretien à USA Today, elle explique qu'elle "envisage" de retourner en Italie pour son procès.

Le 18 juin 2013, la Cour de cassation met en lumière de "nombreuses contradictions" et des "illogismes manifestes" dans l'acquittement d'Amanda Knox et Raffaele Sollecito. Selon The Independent, ce dernier doit quitter la Suisse après que son permis de séjour a été révoqué. Il aurait omis de mentionner son nouveau procès aux autorités suisses.

Le 30 janvier 2014, le verdict de la Cour d'appel de Florence est tombé après 12 heures de délibérations: Knox, jugée par défaut, a été condamnée à 28 ans et 6 mois de prison et Sollecito à 25 ans de réclusion. Le procureur avait requis 30 ans pour la jeune femme car, selon lui, elle était à l'origine de la blessure la plus profonde infligée à la victime, "immobilisée comme si elle avait été un animal". Le procès s'est déroulé en l'absence d'Amanda Knox. Raffaele Sollecito, 29 ans, s'est en revanche présenté jeudi matin au tribunal et est attendu pour la lecture du verdict.

Le 2 juillet 2014: Conférence de presse de Raffaele Sollecito, l'ancien petit ami de Knox, où il annonce que, pour finir, il n'était pas avec Amanda Knox le soir de la mort Meredith Kercher

L'histoire d'Amanda Knox a déjà inspiré un téléfilm américain, Les Deux Visages d'Amanda (2011), et a permis à la jeune femme de recevoir une avance de 3,8 millions de dollars (2,9 millions d'euros) pour publier son autobiographie, Waiting to Be Heard ("En attendant d'être entendue"), sortie en avril aux Etats-Unis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires