Radiations des jeunes partis en Syrie : Bruxelles aussi

20/06/13 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Le Vif

Bart De Wever en a fait un coup médiatique et, dit-il, préventif. Les bourgmestres bruxellois concernés par le départ supposé irréversible de jeunes en Syrie (Molenbeek, Schaerbeek, Bruxelles-Ville, Auderghem...) la jouent plus discrète mais procèdent eux aussi à des radiations du registre de la population.

Radiations des jeunes partis en Syrie : Bruxelles aussi

© Reuters

Moins d'une dizaine au total, et toujours au cas par cas. En revanche, la capitale se montre moins emballée à l'idée de cibler les chômeurs qui font de la retape djihadiste au lieu de chercher du boulot. Ces deux types de harcèlement administratif sont recommandés par la task force Syrie, sous l'égide de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam).

En savoir plus sur:

Nos partenaires