Présidentielle au Costa Rica: le candidat du parti au pouvoir renonce au 2e tour

05/03/14 à 21:29 - Mise à jour à 21:29

Source: Le Vif

Johnny Araya, le candidat de la droite au pouvoir au Costa Rica, a annoncé à la surprise générale mercredi qu'il renonçait à disputer le second tour de la présidentielle prévu dimanche au Costa Rica.

Présidentielle au Costa Rica: le candidat du parti au pouvoir renonce au 2e tour

© AFP

Dans une brève déclaration à la presse dans un hôtel de San José, le candidat du Parti Libération Nationale (PLN) a précisé avoir pris cette décision face aux multiples manifestations de soutien reçues par son adversaire, le centriste Luis Guillermo Solis.

Un récent sondage accordait récemment seulement 20,9% des intentions de votes à M. Araya, contre 64,4% à son rival du Parti Action citoyenne.

"C'est avec fermeté que je fais connaître ma décision de clore aujourd'hui cette campagne pour la présidence de la République", a déclaré M. Araya, 56 ans, aux côtés de son épouse et de son équipe de campagne.

"La campagne pour le deuxième tour se présente comme très difficile et semée d'obstacles", a ajouté M. Araya, qualifiant le moment de "difficile".

Cette décision sème le trouble au Costa Rica, où la constitution stipule que les candidats officiels à la présidence ne peuvent se désister. Ainsi, le second tour devrait se tenir comme prévu dimanche.

En savoir plus sur:

Nos partenaires