Poursuite des affrontements armés en Macédoine, après la mort de six policiers

10/05/15 à 09:08 - Mise à jour à 12:47

Source: Belga

Des tirs ont repris dimanche à Kumanovo, dans le nord de la Macédoine à la frontière avec le Kosovo, où des combats la veille entre les forces de l'ordre et un "groupe armé" ont fait au moins six morts dans les rangs de la police.

Poursuite des affrontements armés en Macédoine, après la mort de six policiers

© Reuters

Un policier est décédé dimanche des suites de ses blessures au Centre des urgences de Skopje, portant à six le bilan des policiers morts dans ces affrontements, a-t-on appris de source médicale ayant requis l'anonymat.

Des hélicoptères des forces de l'ordre macédoniennes survolaient Kumanovo et des tirs sporadiques d'armes automatiques résonnaient dimanche dans cette ville située à une quarantaine de kilomètres au nord de la capitale Skopje et qui a été samedi le théâtre de scènes de guérilla urbaine.

Des troupes d'élite, des transports de troupes blindés, des policiers casqués et portant des gilets par balles ont bouclé le quartier à majorité albanaise musulmane où sont retranchés les membres du groupe.

Les combats de samedi ont également fait une trentaine de blessés parmi les policiers et un nombre indéterminé de morts dans les rangs du groupe armé. Ce groupe est "venu d'un pays voisin", a indiqué la police sans l'identifier, mais la presse locale affirme qu'il s'agit du Kosovo majoritairement albanais.

En Macédoine, pays de 2,1 millions d'habitants, en majorité slaves orthodoxes et ou la minorité albanaise musulmane représente un quart de la population, ces affrontements réveillent la crainte d'un conflit tel que celui qui a opposé pendant six mois en 2001, les autorités aux rebelles albanais qui réclamaient davantage de droits au sein de la société.

En savoir plus sur:

Nos partenaires