Pakistan: la communauté internationale se mobilise enfin

27/08/10 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif

L'ensemble de la Communauté internationale se mobilise pour trouver des fonds : on parle de 700 millions de dollars de promesses de dons. Alors que le pays connaît de nouvelles crues.

Pakistan: la communauté internationale se mobilise enfin

© Reuters

L'ensemble de la communauté internationale a désormais fait des promesses de dons s'élevant à 700 millions de dollars, soit plus de 550 millions d'euros, provenant de plus de 30 pays, pour aider le Pakistan. Il faut y ajouter 300 millions de dollars supplémentaires pour des engagements non encore définis.

Selon le Financial Tracking Service, organisme des Nations unies chargé du suivi financier de l'aide internationale, 490,7 millions de dollars avaient déjà été versés vendredi dernier par la communauté internationale.

Le Fonds monétaire international (FMI), quant à lui, "explore toutes les possibilités pour savoir comment nous pouvons venir en aide au Pakistan face à cette tragédie " y compris un prêt d'urgence", a affirmé jeudi Gerry Rice, porte-parole du FMI. "Il y a la possibilité d'apporter un financement à travers une réponse d'urgence aux catastrophes naturelles, qui a déjà été utilisée (ça sonne bizarre) par le passé pour des pays confrontés à des événements similaires", a-t-il ajouté. "Nous soutenons déjà l'économie pakistanaise", a rappelé M. Rice, en référence au prêt accordé par le Fonds en novembre 2008, et porté à 10,9 milliards de dollars en août 2009, dont le pays a déjà touché un peu plus de deux tiers du total. Le FMI compte également voir dans quelle mesure il peut assouplir les conditions du prêt actuel, a-t-il souligné.

La Belgique aussi intervient La Croix-Rouge de Belgique a décidé de lancer en début de semaine un numéro de SMS, le 3108, pour récolter des dons et ainsi venir en aide aux sinistrés du Pakistan. Le principe consiste à envoyer "SOS" au 3108. Chaque SMS envoyé coûtera 2 euros au donateur.

Le Consortium belge pour les situations d'urgence (Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam-Solidarité et UNICEF Belgique) tire, quant à lui, un bilan positif de la première semaine d'activité de l'opération Pakistan 12-12. En effet, quelques 1.800.000 euros ont été récoltés, mais la mobilisation doit se poursuivre pour venir en aide aux 8.000.000 de personnes nécessitant en urgence une aide humanitaire.

La somme récoltée a été constituée tant par des dons individuels que par la contribution d'acteurs publics comme la Région Wallonne (100.000 euros), la Région de Bruxelles-Capitale (50.000 euros) et le gouvernement flamand (150.000 euros). Pour Rudy Demotte, ministre des Relations internationales de la Région Wallonne et de la Communauté française, cette intervention au profit du Pakistan ne relève aucunement d'un choix mais bien de "l'obligation morale de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin".

Les pluies torrentielles persistent

La situation ne s'améliore pas. Les autorités faisaient d'ailleurs évacuer jeudi soir une autre ville, Thatta, peuplée de 300.000 habitants et menacée par les flots en furie de l'Indus dans le sud du pays. Dès vendredi matin, les flots se sont engouffrés par une brèche, large d'une vingtaine de mètres, dans la digue principale pour inonder les vastes champs de coton et de canne à sucre en contrebas et progresser en direction de Thatta.

Les pluies torrentielles de mousson qui persistent ont gonflé récemment l'Indus jusqu'à des niveaux critiques près de son embouchure, forçant ces derniers jours des millions de personnes à fuir de nouvelles inondations dans la province méridionale du Sind.

Le Vif.be

Nos partenaires