On ne peut toujours pas se promener nu au Machu Picchu

25/06/14 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Le Vif

Il sera bientôt possible d'admirer la merveille Inca sous le soleil couchant. Par contre on ne pourra toujours pas s'y promener nu. De quoi décevoir les personnes en quête de spiritualité qui sont chaque année plus nombreuses à visiter le site.

On ne peut toujours pas se promener nu au Machu Picchu

© Thinkstock

Joyau touristique du pays, le site ne recevra toutefois pas plus que les 3.000 visiteurs par jour actuels, a précisé la ministre dans le cadre de l'annonce de mesures visant à améliorer l'accueil des touristes. "Les doubles horaires permettront de rationaliser les visites, car les matinées concentrent 90% des visiteurs, qui sont à peine 10% à venir l'après-midi", a-t-elle expliqué lors d'une conférence de presse. "Machu Picchu est beau l'après-midi, surtout au crépuscule", a souligné la ministre, sans donner d'indication sur les nouveaux horaires d'ouverture alors que les lieux ne disposent d'aucune alimentation électrique. Parmi les services à améliorer d'urgence se trouvent notamment les toilettes et l'entrée du site, souvent congestionnée, selon elle. Ces annonces font suite à l'inscription le week-end dernier du Chemin de l'Inca au patrimoine culturel de l'humanité de l'Unesco. Voie royale millénaire, les Chemins des Incas (Qhapaq Ñan) relient aujourd'hui le Pérou, le Chili, la Colombie, l'Équateur, l'Argentine et la Bolivie dans un entrelacement de routes construites sur une période de 2.000 ans et culminant parfois à plus de 5.000 mètres d'altitude.

Un tronçon de ce chemin mène au Machu Picchu et est parcouru chaque jour par des centaines de touristes. Quant au naturisme, "cela n'est pas possible", a souligné Mme Alvarez Calderon, écartant toute éventualité d'assouplir la règle édictée en mars quand des visiteurs étrangers ont commencé à déambuler ou méditer nus dans les ruines. "Machu Picchu est un sanctuaire religieux", a-t-elle rappelé. Symbole de la magnificence inca et classée depuis 1983 par l'Unesco, la citadelle de Machu Picchu date de XVe siècle, quand était vénéré le soleil, et est visitée par des milliers de personnes en quête de spiritualité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires