Obama sur les fusillades: "Nous sommes le seul pays où cela se produit"

11/06/14 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Le Vif

Barack Obama a appelé mardi à un "examen de conscience" national sur la violence par armes à feu, avertissant après une nouvelle fusillade dans un lycée que la fréquence de ce type d'événement atteignait un niveau "jamais vu".

Obama sur les fusillades: "Nous sommes le seul pays où cela se produit"

© AFP

"Le pays doit faire un examen de conscience. Cela devient la norme et nous prenons ces faits pour acquis d'une manière que je trouve terrifiante en tant que parent", a déclaré M. Obama. Le président américain s'est dit frustré et perplexe de ne pas avoir davantage de soutien pour un contrôle accru des armes à feu.

"Nous sommes le seul pays développé au monde où cela se produit et aujourd'hui ça se passe une fois par semaine", a ajouté M. Obama dans un discours passionné qui ne va pas manquer de déclencher l'ire du lobby des armes, la NRA (National Rifle Association). "Il n'y a aucun autre pays comme ça."

Barack Obama a affirmé que "la plus grande frustration" de sa présidence jusqu'à présent venait du fait que le Congrès n'avait pas pu prendre même des "mesures basiques" pour éviter que des armes à feu ne se retrouvent entre les mains de personnes pouvant causer "des dommages considérables". Le président avait essayé sans succès d'introduire quelques restrictions pour l'achat des armes à feu après le massacre de Newtown fin 2012, où 20 écoliers et six adultes avaient été tués. Le président a dit avoir trouvé "stupéfiant" que le Congrès ait bloqué son initiative.

Mardi un élève a été tué et un enseignant légèrement blessé lors d'une fusillade dans un lycée près de Portland, dans le nord-ouest des Etats-Unis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires