Natalie Nougayrède première femme élue à la direction du Monde

02/03/13 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Le Vif

Une journaliste âgée de 46 ans, Natalie Nougayrède, est devenue vendredi la première femme directrice du journal français Le Monde, sa candidature ayant été approuvée par 79,4% des suffrages exprimés par la Société des Rédacteurs du Monde, apprend-on à l'issue de son assemblée générale.

Natalie Nougayrède première femme élue à la direction du Monde

© Image Globe

Cette ex-correspondante à Moscou et spécialiste de l'ex-URSS, lauréate du prestigieux prix Albert-Londres, qui récompense le meilleur grand reporter de la presse écrite de l'année, est au Monde depuis 1996 et succède à Erik Izraelewicz, brutalement décédé en novembre dernier d'une crise cardiaque.

Elle devait recueillir 60% de suffrages de la rédaction pour que sa désignation par Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, le trio d'hommes d'affaires actionnaires majoritaires du groupe, soit entérinée.

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Strasbourg (est) en 1988 et du Centre de formation des journalistes à Paris, Natalie Nougayrède a commencé sa carrière au service Etranger du quotidien parisien Libération en 1990 et a aussi travaillé pour la BBC. Elle a rejoint Le Monde en 1996, pour lequel elle a couvert dans les années 1990 les transitions en Europe centrale et dans l'ex-URSS.

Correspondante permanente à Moscou de 2001 à 2005, elle a reçu le prix Albert-Londres pour sa couverture de la prise d'otages meurtrière dans l'école de Beslan, en Ossétie du Nord en septembre 2004.

Le Monde, quotidien de référence qui paraît l'après-midi et est daté du lendemain, a été fondé en 1944 par Hubert Beuve-Méry. Il est diffusé à plus de 300.000 exemplaires, dont 40.000 en dehors de la France.

En savoir plus sur:

Nos partenaires