Michel D'Hooghe, seul Belge à la FIFA, démissionnera si "l'atmosphère reste salie par la corruption"

31/05/15 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Belga

Seul Belge membre du comité exécutif de la FIFA, Michel D'Hooghe, a déclaré à VTM qu'il démissionnera de son poste si rien ne change au sein de la fédération mondiale de football.

Michel D'Hooghe, seul Belge à la FIFA, démissionnera si "l'atmosphère reste salie par la corruption"

Michel D'Hooghe, seul Belge à la FIFA, © Reuters

De retour de Zurich où il a assité à la réélection de Sepp Blatter à la présidence, malgré les récents scandales de corruption, D'Hooghe n'a toutefois pas précisé quels changements il attend.

Alors qu'il siège depuis 27 ans dans la plus haute instance de la FIFA, D'Hooghe dit que ce n'était pas le moment de réélire à la présidence une personne de 79 ans pour la cinquième fois. "Si rien ne change et que l'atmosphère reste salie par la corruption, je n'y ai plus ma place", a déclaré D'Hooghe. "Je souffre beaucoup de ce brouhaha. Je me sens mal dans ma personne, dans ma famille, dans mon entourage parce que pendant ces 27 ans de travail à la FIFA, je me suis bâti une bonne réputation. Je me suis toujours comporté de manière éthique. Et je trouve terrible d'apprendre qu'il y a effectivement des soupçons de corruption."

L'ex-président du Club Bruges est également président de la commission médicale de la FIFA depuis 1988.

Vice-président de la fédération anglaise (FA) et membre du comité exécutif de la FIFA, David Gill a, quant à lui, déjà annoncé qu'il refusera son siège tant que Blatter est président.

En savoir plus sur:

Nos partenaires