Mexique: arrestation de l'un des narcotrafiquants les plus recherchés

25/06/14 à 07:29 - Mise à jour à 07:29

Source: Le Vif

Le chef du cartel de Tijuana, Fernando Sanchez Arellano, alias "L'Ingénieur", a été arrêté par des militaires mexicains alors qu'il fêtait lundi la victoire du Mexique sur la Croatie lors du Mondial de football, selon des sources judiciaires.

Mexique: arrestation de l'un des narcotrafiquants les plus recherchés

© Reuters

Agé de 37 ans, "L'ingénieur" était l'un des narcotrafiquants les plus recherchés par le Mexique et les Etats-Unis qui avaient offert respectivement 2,3 et 5 millions de dollars pour sa capture. Il a été arrêté dans une maison d'un quartier résidentiel de Tijuana, ville frontalière des Etats-Unis située en face de San Diego, une heure après la fin du match de Coupe du monde. "Il fêtait la victoire quand il a été capturé", a indiqué un responsable fédéral. Le cartel de Tijuana, fondé par les 10 frères Arellano Félix, est né au début des années 90 du démembrement du cartel de Guadalajara fondé par Miguel Angel Felix Gallardo, alias "Le Parrain", oncle de Fernando Sanchez. Il s'est constitué en rivalité avec le cartel de Sinaloa dirigé par Joaquin "El Chapo" Guzmán, arrêté en février.

Dans les années 90, les frères Arellano Felix étaient parvenus à contrôler le trafic de cocaïne vers San Diego en prenant le dessus dans leur lutte violente contre le cartel de Sinaloa. Mais l'arrestation de ses principaux dirigeants lors des dernières années l'ont considérablement affaibli: Ramon Arellano Félix fut tué dans une fusillade en 2002, Benjamín, Francisco Javier et Eduardo arrêtés en en 2002, 2006 y 2008, respectivement. En octobre, l'aîné des frères, Francisco Rafael Arellano Félix, avait été tué lors d'une fête de famille par de mystérieux tueurs déguisé en clowns. Le cartel de Tijuana "est complètement démantelé, avec tous ses dirigeants historiques en prison aux Etats-Unis ou au Mexique", assurait alors Raul Benítez Manaut, chercheur de l'Université nationale autonome du Mexique (Unam). En dépit de leur affaiblissement, les Arellano Félix contrôlent toujours une partie du trafic de drogue le long de la frontière entre la Basse Californie du Nord, où est située Tijuana et l'Etat américain de la Californie.

Nos partenaires