Malgré la crise, Angela Merkel est toujours debout

02/12/17 à 11:36 - Mise à jour à 11:36
Du Le Vif/L'Express du 01/12/17

La chancelière a sans doute gagné un sursis. Mais elle affronte le plus grand défi de sa longue carrière.

Invitée sur la chaîne publique ARD, Angela Merkel est allée droit à l'essentiel : " Je ne m'en vais pas... Je suis prête à gouverner... Nos institutions sont stables ", explique en substance, le 20 novembre dernier, la chancelière, imperturbable dans sa veste rouge. Quelques heures plus tôt, l'échec des négociations l'a empêchée de former un gouvernement de coalition avec les libéraux du FDP (Parti libéral-démocrate) et les écologiques de Die Grünen (Les Verts). Le pays a plongé dans une crise politique et existentielle inédite : et si l'Allemagne, faute de parti majoritaire et d'alliance politique viable, n'était soudain plus capable de former un gouvernement ? D'un coup, le spectre de la république de Weimar (1919 - 1933), dont l'instabilité a favorisé la montée du nazisme, est venu hanter l'imaginaire allemand.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires