Malala, Bradley Manning, Vladimir Poutine... qui sera Prix Nobel de la Paix?

10/10/13 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

Source: Le Vif

Le lauréat du très convoité Prix Nobel de la Paix sera connu vendredi. En attendant, les pronostics sont ouverts et plusieurs noms sortent du peloton, comme celui de la jeune Pakistanaise Malala.

Malala, Bradley Manning, Vladimir Poutine... qui sera Prix Nobel de la Paix?

© Reuters

La short list est tenue secrète. 259 nominés figurent parmi les prétendants au Prix Nobel de la paix qui sera décerné vendredi. À l'approche de l'échéance, les pronostics vont bon train.
L'Institut de recherche sur la paix d'Oslo (PRIO), a publié sa liste de favoris qui donne les grandes tendances annuelles. Toutefois, le Comité Nobel et les pronostics du PRIO ne sont jamais tombés d'accord.

En tête de liste figure la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, 16 ans. Elle a échappé l'an dernier à une attaque de talibans pour avoir milité en faveur de l'éducation des jeunes Pakistanaises sur son blog. Rescapée, elle est devenue une figure phare de la lutte pour le droit à l'éducation et son discours à l'ONU en septembre a marqué son auditoire. Mais son jeune âge -elle serait la plus jeune "nobélisée"- et le poids des responsabilités liées au prix pourraient freiner le Comité.

De nombreux outsiders

Parmi les noms régulièrement cités, celui du gynécologue et militant des droits de l'Homme congolais Denis Mukwege, qui oeuvre notamment pour les femmes violées. Les militantes russes des droits de l'Homme Lioudmila Alexeeva, Svetlana Gannouchkina et Lilia Chibanova de l'ONG Memorial sont également évoquées. Déjà nommé l'an dernier, le militant biélorusse Ales Beliatski qui croupit en prison pour une affaire d'évasion fiscale, connu pour son opposition aux arrestations de contestataires et au trucage des élections, pourrait-il l'emporter?
La soeur Mary Tarcisia Lokot, engagée pour la reconstruction du nord de l'Ouganda, la procureure générale du Guatémala Claudia Paz y Paz, à l'origine du procès de l'ancien président, le général José Efraín Ríos Montt, et Bradley/Chelsea Manning, le soldat à l'origine des révélations de WikiLeaks, sont également mentionnés.

Vladimir Poutine, Nobel de la Paix?

Chez le bookmaker Paddy Power, on retrouve certains noms cités précédemment, mais aussi Edward Snowden, l'homme qui a dévoilé l'existence du programme de surveillance des Etats-Unis Prism, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, l'ancien président américain Bill Clinton, le chercheur sur la non-violence Gene Sharp et, surprise, Vladimir Poutine.

Les soutiens du président russe mettent notamment en lumière son rôle dans la crise syrienne et le démantèlement de l'arsenal chimique. L'an dernier, l'Union Européenne a été récompensée par le Prix Nobel de la Paix. Cette année, le journaliste italien Fabrizio Gatti a lancé un appel pour que les habitants de l'île de Lampedusa, dont la solidarité envers les migrants qui affluent n'a jamais faibli, reçoivent la récompense.

Nos partenaires