Main basse sur l'art : quand Internet a fait exploser les "fuites" d'albums

24/08/16 à 14:30 - Mise à jour à 14:32

Source: Le Vif/l'express

Pendant des années, Bennie Glover a diffusé des milliers d'albums sur Internet, avant même leur sortie officielle. Ou comment un simple employé est devenu le cauchemar de l'industrie du disque.

La fuite a bien dû commencer quelque part. Comment tout à coup des millions d'heures de musique se sont-elles retrouvées à l'air libre, disponibles en quelques clics ? Comment un secteur aussi florissant que l'industrie musicale a-t-il pu se faire à ce point dépasser par les événements, assistant tétanisé à l'hémorragie, voyant ses revenus fondre d'année en année ? Le coupable est connu : Internet et le nouveau modèle qu'il a engendré. Mais qui se cache à l'autre bout de la " Matrix " ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires