Les hommes politiques accros à Twitter

28/04/15 à 13:37 - Mise à jour à 29/04/15 à 12:14

Source: Belga

Twitter est devenu le réseau social privilégié des gouvernements pour communiquer rapidement et publier de courtes vidéos, ressort-il d'une étude réalisée par l'entreprise de relations publiques Burson-Marsteller publiée mardi. Les leaders mondiaux les plus suivis sur le réseau social sont Barack Obama et le pape François, relève l'étude.

Les hommes politiques accros à Twitter

© REUTERS

Cette étude s'est intéressée à 660 comptes gouvernementaux dans 165 pays. Sur 193 États faisant partie des Nations Unies, 85% sont présents sur Twitter. 172 chefs d'État et de gouvernement possèdent un compte personnel et seuls 28 pays, principalement en Afrique et en Asie-Pacifique, ne sont pas présents sur le réseau social. Les cinq leaders mondiaux les plus suivis sont le président américain (@BarackObama), le pape François (@Pontifex), le Premier ministre indien (@NarendraModi), le président turque (@RT_Erdogan) et la Maison Blanche (@WhiteHouse). Barack Obama a été le premier homme d'État à s'inscrire sur Twitter, le 5 mars 2007, alors qu'il était sénateur.

Tous les gouvernements du G20 (sauf un) ont un compte officiel sur Twitter et six des dirigeants du G7 possèdent un compte personnel. Cependant, rares sont ceux qui rédigent eux-mêmes leurs tweets, note l'étude. Une particularité européenne: les ministres des Affaires étrangères utilisent souvent le réseau social pour nouer des contacts avec leurs homologues, "créant un véritable réseau diplomatique virtuel", comme l'indique le rapport. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est le plus connecté d'entre eux, avec 100 "connections mutuelles". "Ces connections mutuelles permettent aux ministres de s'entretenir en privé grâce aux messages directs", explique l'étude. Didier Reynders, ministre belge des Affaires étrangères, est actif sur Twitter depuis 2009 et publie une moyenne de huit tweets par jour. Plus de 4.000 ambassades et ambassadeurs sont désormais actifs sur Twitter, note encore l'étude. À New York, Washington, Londres et Bruxelles, la plupart des missions diplomatiques "utilisent Twitter afin d'avoir une voix dans le monde numérique". En date du 24 mars 2015, l'ensemble des hommes d'état du monde entier avaient envoyé 2.632.657 tweets, soit en moyenne quatre par jour.

En savoir plus sur:

Nos partenaires